Pour la réalisation de votre projet immobilier, la plupart du temps, faire un emprunt est la solution la plus facile. En effet, le crédit immobilier est un produit phare que les banques et les enseignes financières proposent toujours dans leurs offres. Il faut reconnaitre que la formule est très pratique : achat immédiat et remboursement progressif, des arguments qui ne manquent pas de séduire la clientèle. Dans ce qui va suivre, vous allez comprendre les rouages et le fonctionnement d’un prêt immobilier.

Quels sont les critères à suivre avant de souscrire à un prêt immobilier?

Une des conditions de base pour l’obtention d’un crédit immobilier c’est d’avoir un dossier solide et rassurant aux yeux de l’organisme de finance. En effet, ils doivent savoir si le potentiel client est solvable.

Pour définir votre profil, les banques et autres enseignes financières vont tout d’abord s’intéresser à vos apports personnels. Heureusement, Ce n’est pas un point obligatoire pour l’obtention du crédit. C’est plutôt une démarche qui vise clairement à rassurer la banque sur vos finances et votre sérieux. En mettant votre part dans l’emprunt, c’est une preuve que vous êtes pleinement investi dans la réalisation de votre projet. Sur immopodor.be, ce sont des conseils d’experts que vous recevrez pour la réalisation d’un projet immobilier.

La deuxième condition, c’est votre taux d’endettement. En règle générale, les banques n’accordent   pas de prêt aux surendettés (le taux d’endettement maximum toléré est de 33%). Il faut aussi que vous ayez des sources de revenus stables, car les banques n’accordent pas un prêt de ce genre facilement.

Comment se renseigner sur les caractéristiques d’un prêt ?

Les banques et les organismes financiers sont tenus de mettre à disposition du client et du public en général les informations relatives aux crédits qu’ils proposent. Vous devez donc principalement trouver des informations sur la nature, l’objet et la durée possible des emprunts immobiliers.

Ensuite les taux disponibles et leurs spécifications (variable, révisable, fixe) et les différents modes de remboursement. Si vous avez besoin d’informations complémentaires, vous trouverez ces infos sur le site web de l’enseigne financière ou sinon vous pouvez tout à fait demander à un expert du crédit immobilier.

Quel est le type de taux idéal pour un emprunt immobilier ?

Dans le cadre d’un crédit immobilier, les taux d’emprunt peuvent être variables ou fixes, c’est selon. Il est toujours utile de savoir qu’un taux fixe est déterminé à l’avance et il ne variera pas du début jusqu’à la fin du crédit.

Le taux variable quant à lui se base sur un indice de référence. C’est l’évolution à la hausse ou à la baisse de cet indicateur qui détermine le montant de la mensualité que vous aurez à payer. Sachez que si vous optez pour un prêt à taux variable, vous ne connaîtrez pas de suite le coût total du crédit.

Avoir une assurance emprunteur est-elle obligatoire pour avoir un crédit immobilier ?

Du tout. Effectivement, aucune loi n’impose au client d’avoir une assurance pour bénéficier d’un crédit. En effet, pour qu’une enseigne vous considère comme solvable, avoir une assurance est une garantie supplémentaire que vous offrez à la banque. C’est une situation rassurante donc du point de vue de l’organisme prêteur.

Ce sont les banques qui imposent ce critère dans l’obtention d’un crédit. En effet pour sécuriser les fonds qu’ils placent en vous, ils doivent donc se protéger des risques de décès, d’une situation de handicap soudaine et permanente entrainant une invalidité.

Aussi, il existe d’autres lots importants de garantie que les banques exigent. C’est surtout une manière pour eux de se protéger d’un non-remboursement de la part du client. La forme de garantie la plus courante c’est bien sûr l’hypothèque traditionnelle, le cautionnement ou le nantissement (à l’aide d’une assurance vie en guise d’exemple).