Sommaire

Souhaitez-vous vendre votre bien immobilier ? Depuis le 1er janvier 2011, il est obligatoire d’afficher le diagnostic de performance énergétique (DPE) dans les annonces immobilières. Toutefois, comment réaliser cette étude ?

Qu’est-ce qu’un DPE ou diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique est une analyse qui sert à renseigner sur la performance énergétique et climatique d’un logement. Pour cela, il évalue sa consommation d’énergie et son impact en ce qui concerne l’émission de gaz à effet de serre.

Ce document réalisé par un expert doit indiquer les caractéristiques pertinentes du logement et présenter une description de ses équipements. La quantité annuelle d’énergie consommée ou estimée par chaque catégorie d’équipements doivent y figurer. L’étude doit également mentionner l’évaluation des dépenses annuelles de consommation de chacun d’entre eux.

Un DPE doit comporter l’évaluation de la quantité d’émission de gaz à effet de serre liée à la quantité annuelle d’énergie consommée. Le classement du logement en application d’une échelle de référence et des recommandations qui visent à améliorer la performance énergétique du bien doit aussi être mentionné dans le DPE.

Diagnostic performance énergétique DPE expert Marseille immobilier vente achat bien logement maison énergie

Avant la vente de leur maison, ce couple a fait appel à un expert en diagnostic immobilier sur Marseille pour obtenir un DPE conforme.

Pourquoi est-il important dans le cadre de transactions immobilières ?

Un DPE permet à l’acquéreur d’avoir une idée précise sur les performances énergétiques du logement. Cela lui évite de mauvaises surprises après l’achat du bien immobilier. Une analyse du DPE lui permet d’évaluer si son investissement sera rentable ou non.

Il l’aide à déterminer les travaux de rénovation énergétique nécessaires à faire, ainsi que le coût lié à leurs réalisations. Il pourra mieux estimer la valeur du bien immobilier. Comme nous l’avons évoqué, le DPE doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié. Vous pouvez consulter des annuaires pour trouver un tel professionnel près de chez vous.

Le DPE a une durée de validité limitée de 10 ans. Toutefois, depuis la réforme de juillet 2021 qui renforce les normes énergétiques, tous les DPE réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 ne sont valides que jusqu’au 31 décembre 2024.

Comment se déroule un DPE ?

Le DPE débute par la visite du diagnostiqueur professionnel sur le site du logement. À son arrivée, le propriétaire doit lui remettre les différents relevés de consommation énergétique de la maison. Lors de la visite, ce professionnel inspecte minutieusement les caractéristiques énergétiques du bien immobilier. Il collecte les informations concernant :

  • les équipements de production de chaleur, de climatisation, d’eau chaude sanitaire et d’éclairage,
  • l’enveloppe isolante du logement comme les murs, les portes, les planchers,
  • les caractéristiques du logement telles que le type de bâtiment, l’année de construction, la hauteur sous plafond.

Après avoir réuni ces informations, le diagnostiqueur utilise un logiciel agréé pour générer deux étiquettes qui permettent d’évaluer l’impact environnemental du logement. Il s’agit de l’étiquette énergie et climat.

L’étiquette énergie indique la consommation énergétique annuelle de l’habitation sur une échelle de A à G. Le A correspond à une consommation faible (moins de 50 kWh/m²/an) et le G à une consommation élevée (plus de 450 kWh/m²/an). Une fois que le DPE du logement a été effectué, le professionnel transmet une copie du rapport à l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Que faire des résultats du diagnostic ?

Si le DPE indique une bonne performance énergétique (classe A ou B), vous pouvez valoriser votre bien immobilier en mettant en avant ses atouts écologiques et économiques. Quand l’étude montre une performance énergétique moyenne (classe C ou D), vous pouvez réaliser des travaux de rénovation énergétique pour améliorer le confort thermique et réduire vos factures d’énergie. Il peut s’agir de l’isolation des murs, des combles, le changement des fenêtres, etc.

En revanche, si ce document classe votre bien immobilier dans une catégorie E, F ou G, votre situation s’avère plus difficile et devez impérativement effectuer des travaux de rénovation énergétique. Le DPE doit être intégré au dossier de diagnostic technique (DDT) et être remis au futur acquéreur ou locataire du logement. S’il est falsifié, le responsable s’expose à de lourdes sanctions.

Il existe de nombreuses aides financières pour accompagner les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétiques. Vous pouvez bénéficier de primes ou de subventions de l’ANAH (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat). Il y a aussi certaines collectivités locales qui ont mis en place des mécanismes d’aide pour encourager la transition énergétique.

Vous l’aurez compris, le diagnostic de performance énergétique est indispensable dans le cadre d’une vente immobilière. N’hésitez pas à faire appel à un diagnostiqueur certifié afin de réaliser le vôtre conformément aux normes en vigueur.

Facebook
Twitter
LinkedIn