La probabilité d’attribution d’un crédit dépend de plusieurs calculs. Ces derniers ne sont pas aussi complexes que vous pourriez le croire. Vous devez apprendre à calculer votre taux d’endettement. Ainsi, vous saurez si vous devez envisager le rachat de vos créances ou si vos finances vous permettent de prendre un (autre) crédit. 

Comprendre la notion de taux d’endettement

L’expression « taux d’endettement » désigne le pourcentage des revenus qu’une personne peut allouer mensuellement au paiement d’un crédit. Le calcul du taux d’endettement est indispensable pour évaluer correctement le temps nécessaire à une personne pour rembourser le crédit qu’elle a contracté. 

Quel est le taux maximum d’endettement accepté ?

Une fois que l’on a compris comment calculer son taux d’endettement, il faut identifier les seuils d’endettement qui sont acceptés par les banques et organismes financiers. Gardez à l’esprit que si votre taux d’endettement est inférieur ou égal à 33 %, vous ne serez pas considéré en situation de surendettement si vous sollicitez un crédit immobilier. Le taux d’endettement accepté peut atteindre 50 % si vous sollicitez un crédit à la consommation. L’écart entre les seuils d’endettements requis pour ces deux types de crédits est dû au fait que les mensualités sont plus faibles pour un crédit à la consommation.

Quels sont les profils clients qui rassurent ?

Au moment de demander un crédit pour votre projet immobilier, si vous travaillez dans la fonction publique, vous serez classé dans la catégorie « personne ayant un emploi sûr ».  L’avantage de cette catégorie est que les organismes financiers seront plus enclins à vous prêter de l’argent même si vous dépassez votre taux d’endettement. Cependant, un autre paramètre peut rendre votre dossier attractif. Il s’agit de votre « reste à vivre ». Ce dernier désigne la somme dont vous disposez une fois que vous avez effectué toutes les dépenses obligatoires avec vos revenus mensuels. L’on appelle « dépenses obligatoires » les frais d’alimentation, d’habillement, de paiement des services domestiques tels que l’eau, l’électricité, le téléphone, la connexion internet. Le « reste à vivre » est très important, car il permet d’avoir une idée précise du niveau de vie de votre foyer.

Quelle est la formule du taux d’endettement ?

Il y a une règle dans le secteur des crédits : plus vos revenus sont bas, plus votre reste à vivre doit être élevé afin de rassurer les organismes financiers. Ces derniers calculent le taux d’endettement en utilisant la formule suivante. D’abord, ils font la somme de tous vos revenus. Ensuite, ils évaluent l’ensemble de vos charges mensuelles. Ces dernières incluent les autres crédits que vous remboursez déjà. Enfin, vos charges sont multipliées par 100. Le résultat est divisé par le nombre représentant vos ressources financières. Le résultat de la division est votre taux d’endettement.