Comment faire baisser les charges de copropriété ?

appartement

Que cela soit volontaire ou forcé, vivre en copropriété n’est souvent pas aisé, car les charges sont bien considérables. Pourtant, il existe des moyens très simples et courants de les faire baisser pour économiser sur son budget. Ces moyens, nous vous les dévoilons à travers cet article.

Généralités sur les charges de copropriété

Les charges de copropriété sont constituées de toutes les dépenses indispensables devant être engagées par les copropriétaires pour faire fonctionner une copropriété. Comme incidence directe, ces charges permettent à l’immeuble, objet de la copropriété, d’être entretenu.

Dans le même contexte, il faut notifier qu’elles sont considérées de manière annuelle. Deux grandes catégories de charges existent : les charges courantes et celles exceptionnelles.

5 moyens efficaces pour faire baisser drastiquement les charges de copropriété

  • Préférez un contrat de syndic court

accord immobilier

 

Il faut commencer par indiquer qu’un syndic est la personne physique ou morale chargée de représenter l’ensemble des copropriétaires d’un immeuble.

En sa qualité donc d’organe d’administration, il exécute les décisions prises au cours des assemblées générales tenues le long de son mandat. De ce fait, il agit au nom et pour le compte des copropriétaires.

En optant pour un contrat de syndic court, c’est pour vous une autre manière de contrôler les coûts. De manière illustrée, si la durée du contrat est d’un an (renouvelable), le syndic se verra dans l’obligation de traiter promptement les demandes. Il fera également preuve d’un sérieux dans ses comptes et dès lors, les dépenses seront maîtrisées.

Pour trouver une copropriété avec un bon contrat de syndic court, vous pouvez vous fier à un chasseur immobilier. Cosim immobilier par exemple en regorge de tous les goûts, lesquels sont mieux placés à Paris pour vous satisfaire.

  • Faire attention aux frais du syndic et au coût des A.G.

L’un des rôles du syndic est de convoquer les assemblées générales et les gérer. C’est dans cette attribution qu’il facture les frais de gestion, desquels fait partie l’envoi des courriers.

Pour ce type d’exemple, il serait bien de penser à dématérialiser certains documents qui, parfois, semblent ne point coûter, et pourtant…

Toujours pour réduire la facture, il faut également vérifier les coûts définis dans le contrat du syndic, surtout ceux de la gestion de l’assemblée générale. Il est d’autant plus prudent de le faire, parce que certaines assises peuvent être facturées plus chères que d’autres.

  • Faire jouer la concurrence pour les contrats

Presque tous les contrats de votre copropriété doivent faire objet de concurrence. Ce moyen est en effet l’un des plus efficients à travers lequel vous obtiendrez des prestations à des tarifs plus avantageux. Le contrat d’assurance et celui d’entretien de l’ascenseur sont notamment les deux les plus visés.

Pour le premier, vous pouvez par exemple faire appel à un géomètre expert pour vous aider à avoir le chiffre exact de la superficie. Vous n’aurez ensuite qu’à comparer ce chiffre à celui mentionné dans le contrat et tirer vos conclusions. Dans le second cas, faites des demandes de devis auprès de différents prestataires, et retenez simplement celui qui vous semble le plus favorable.

  • Faire d’économie sur le chauffage

Elles représentent près du tiers des charges totales en copropriété, les charges liées au chauffage. En effet, la température au centre des pièces est souvent élevée. Il est certes recommandé que ladite température soit au minimum de 18 °, mais couramment, elle se note entre 20 et 21.

Or, sa baisse d’un seul degré réduirait de 7 % votre facture. Il faut donc y penser. Dans le même contexte, pensez à entretenir régulièrement votre chaudière, car si elle l’est, elle peut vous aider à consommer environ 12 % en moins.

En outre, ne perdez pas de vue que l’amélioration de l’isolation de votre copropriété peut également vous favoriser. De l’isolation thermique à celle des terrasses en passant par les autres types d’aménagement, vous pouvez réaliser une bonne économie d’énergie à terme. Des dispositifs particuliers existent en tout cas pour vous aider dans ce sens.

  • Des compteurs individuels pour l’eau

Hormis le point précédemment développé, l’eau se révèle être un autre point clé qui pèse sur votre budget. Pour y pallier, pensez à installer des compteurs d’eau individuels de classe C ou D. Ils permettent non seulement d’évaluer les micros fuites et le goutte-à-goutte, mais également de responsabiliser chaque copropriétaire. C’est bien là le dernier point à vous suggérer.

En copropriété, certaines dépenses peuvent vous paraître des moindres, mais ce sont plutôt ces dernières qui vous pèsent discrètement. Faire baisser les charges de copropriété vous sera alors facile, si vous avez régulièrement à cœur ces quelques moyens sus-développés. À vous donc de conclure un contrat de syndic court pour votre immeuble et d’adopter les bonnes manières pour mieux économiser !

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn