Comment faire une estimation immobilière à Paris ?

courtier immobilier

Une estimation du prix de l’immobilier bien établie permet de favoriser ses chances de vente à un court délai. Ainsi, elle limite l’acheteur à une certaine marge de négociation. Effectuer une estimation de l’immobilier au « juste prix » permet d’activer son processus de vente. Le prix est un facteur déclencheur qui va inciter l’acheteur à visiter votre maison. Un agent immobilier se charge de faire une évaluation de la valeur en effectuant une étude comparative de marché. Cela est établi grâce à l’analyse de la qualité et des défauts. À cela, quels éléments doivent être pris en compte pour évaluer parfaitement votre immobilier à Paris ?

L’estimation d’un « juste prix »

L’estimation d’un bien immobilier est l’étape fondamentale pour vendre le bien. Il ne sera pas bénéfique pour le vendeur de surévaluer ou de sous-estimer la valeur de son bien. Vient alors la fixation d’un « juste prix ». Pour ce faire, certains points sont à évaluer. Il est à savoir que l’acheteur est là pour faire une bonne affaire, le vendeur quant à lui, a pour objectif de vendre à un meilleur prix. Qu’est-ce qu’un bon prix ?

Le vendeur

Un vendeur estime que le prix idéal se situe au-dessus du prix de marché. De plus, s’il ressent une grande affection à son logement, il se peut qu’il perde cette objectivité. Il est également juste qu’il veuille réaliser une plus-value.

L’acheteur

Pour l’acheteur, un prix juste est l’inverse de celui du vendeur, c’est-à-dire en dessous des tarifs du marché. Pour parvenir à ses fins, il va scruter les moindres défauts. Se mettant entre les deux estimations, il existe le « juste prix » qui permet de vendre le logement dans un délai donné.

L’estimation selon l’environnement

Des immeubles se trouvant dans une même ville peuvent se situer dans différents quartiers et dans des rues distinctes. Comment faire une estimation immobilière à Paris ? Pour y répondre, ces éléments sont pris en compte :

  • l’environnement ;
  • l’attractivité du lieu ;
  • l’image du quartier ;
  • la présence des activités de commerce à proximité ;
  • des écoles et des institutions ;
  • la sécurité du territoire.

Ces éléments peuvent déterminer la fixation du prix pour mettre en place l’estimation de votre bien immobilier.

combien vaut votre maison

Les défauts qui coûtent cher

À part les autres critères, les caractéristiques de l’immobilier participent également à l’estimation de son prix de vente.

L’évaluation des points forts et des points faibles

À la base, l’évaluation du prix est élaborée à partir du prix moyen se produisant dans l’immeuble. Cette dernière est fixée en fonction des atouts du lieu d’habitation, ce qui permet de placer une surcote. De l’autre côté, il existe également les défauts qui représentent une décote. Après l’établissement de l’analyse, un prix moyen du mètre carré sera multiplié par la totalité de la surface de l’habitation.

Les outils d’évaluation

La majorité des agents immobiliers disposent d’un outil permettant d’évaluer le logement de façon objective.

  • Une vue panoramique, sur la mer, sur la montagne, sur un monument bénéficie d’une valorisation de 5 à 20 % du prix au mètre carré ;
  • Une habitation dotée d’une belle orientation compte 3 à 5 % en dessus des logements du nord ;
  • Un logement à terrasse peut être valorisé jusqu’à 15 % au mètre carré ;
  • Un rez-de-chaussée sera vendu largement moins cher jusqu’à une diminution de 25 % par rapport à celui qui est situé au 4e étage

Plusieurs critères entrent en jeu pour estimer le prix d’un immobilier à Paris. Pour vendre votre immobilier à un prix avantageux, il est recommandé de solliciter les services d’un professionnel. Ce dernier se charge de vous accompagner dans l’évaluation de votre bien pour vous éviter que d’éventuelles erreurs ne se produisent.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn