Fabriquer une cabine insonorisée à la maison

Trouver un espace idéal pour louer un studio d’enregistrement peut être une bataille difficile. La seule pensée des frais généraux fait battre votre cœur pour toutes les mauvaises raisons, car vos finances vont s’effondrer. Toutefois, avant de jeter l’éponge, sachez que vous pouvez en fabriquer une vous-même.

La beauté de la chose est que cela ne doit pas coûter un bras et une jambe. Cet article explore le processus étape par étape de la fabrication d’une cabine insonorisée à partir de zéro. Plongez-y !

 

Ce dont vous aurez besoin

Voici les matériaux dont vous aurez besoin pour fabriquer votre cabine insonorisée :

  • ossature en bois ;
  • perceuse ;
  • visseuse ;
  • porte ;
  • feuilles de placo ;
  • scellant.

 

Étape 1 : encadrement des murs

La plupart des portes utilisées dans nos maisons ont tendance à être creuses à l’intérieur. L’écho créé après un simple coup sur la porte renforce ce fait. Donc, pour de telles portes, la meilleure option est de se procurer une couverture insonorisante. Vous serez agréablement surpris de son efficacité dans la réduction du bruit.

 

Étape 2 : travail sur la porte

 Une porte prête à l’emploi est une option facile comparée à celle qui consiste à en construire une à partir de zéro. Assurez-vous donc que la porte que vous achetez est solide, c’est-à-dire qu’elle ne produit pas d’écho lorsque vous frappez dessus. 

 

Étape 3 : poser le matériau d’insonorisation

À ce stade, vous avez fait la moitié du chemin, car vous avez maintenant une cabine. Néanmoins, l’objectif est de l’insonoriser. Choisir un matériau d’insonorisation peut être un défi, étant donné le barrage d’options que nous avons sur le marché. Néanmoins, lorsqu’il s’agit d’une cabine insonorisée, vous pouvez faire votre choix parmi les deux options viables le panneau sec et la mousse acoustique.

 

Étape 4 : le perçage des trous

Ceci est essentiel si vous prévoyez d’utiliser votre cabine insonorisée à la maison comme un studio d’enregistrement. Le fait de percer des trous dans le cadre ouvre la voie à une installation facile des câbles essentiels, tels que les câbles de signal.

 

Étape 6 : colmater les brèches

Lorsqu’il s’agit de la transmission du son, la plupart d’entre nous ne se rendent pas compte que les moindres interstices peuvent rapidement se transformer en obstacles majeurs. Ainsi, une fois que vous avez tout installé, vous devrez balayer soigneusement la cabine insonorisée, en veillant à ce que tous les écarts ou trous soient scellés. Pour ce faire, un silicone calfeutrant vous sera utile.

Facebook
Twitter
LinkedIn