Isolation thermique : par où commencer ?

Les travaux d’isolation thermique sont très importants pour optimiser la consommation en énergie d’une maison et y vivre confortablement. Pour exécuter ces travaux, il est nécessaire de connaître les étapes à suivre ainsi que la réglementation en vigueur. Cela vous permettra de bien vous organiser et d’avoir une idée claire sur le budget prévisionnel. Nous vous apportons des informations tangibles sur l’isolation thermique et vous renseignons sur les démarches à suivre pour réussir cette opération.

L’isolation thermique du toit : comment et pourquoi ?

Une toiture mal isolée peut entraîner une déperdition de chaleur pouvant aller jusqu’à 30 % de l’énergie disponible. C’est pour cela que les professionnels comme IsolToit conseillent le plus souvent d’isoler la toiture en priorité. Cela offre de nombreux avantages en ce qui concerne les performances énergétiques de l’habitation et le confort à l’intérieur. Mais, pour réaliser cette opération, il vous faut utiliser les techniques appropriées et les matériaux adéquats.

Les techniques d’isolation du toit

Les travaux d’isolation thermique du toit favorisent l’économie d’énergie. Pour réussir l’isolation, il faut tenir compte de la nature de vos combles (aménagés ou perdus). Ainsi, les combles aménagés peuvent être isolés de deux manières différentes : par l’intérieur ou par l’extérieur.

L’isolation des combles par l’intérieur consiste à intégrer des isolants sur la charpente, tandis que l’isolation des combles par l’extérieur consiste en une rénovation intégrale de la charpente. Il faut noter qu’isoler les combles par l’intérieur est plus simple et revient moins cher.

Par ailleurs, lorsque vous avez des combles perdus, il faut penser à isoler l’intérieur du plancher. Pour ce faire, vous pouvez poser l’isolant en vrac ou en rouleaux. À défaut, vous pouvez procéder à une insufflation de l’isolant.

Les matériaux à utiliser

Différents matériaux sont utilisés pour réaliser les travaux d’isolation thermique des toits. Ainsi, vous avez les laines qui sont des isolants minéraux. Elles peuvent être en roche et en verre. Il est important de notifier que l’usage des laines peut dans certains cas présenter des risques pour la santé. Il faut donc veiller à choisir des laines de bonne qualité. Vous trouverez également des isolants biosourcés produits à base de matières animales ou végétales.

Isolation thermique

On trouve aussi des isolants plastiques alvéolaires fabriqués par la pétrochimie. Il s’agit principalement du polystyrène expansé, du polyuréthane et du polystyrène extrudé. Ces matières peuvent provoquer des allergies. Aussi, il convient de les faire ignifuger afin de limiter les risques d’incendie. Par ailleurs, ces isolants sont disponibles en rouleaux, en vrac et en panneaux rigides/semi-rigides.

Les avantages de l’isolation du toit

L’isolation thermique des toits permet de limiter au maximum les pertes de chaleur. En hiver comme en été, vous profiterez d’une température adéquate assurant un grand confort, et ce, sans avoir besoin d’augmenter le chauffage ou la climatisation. Cela vous permet ainsi de réduire les dépenses énergétiques, et donc le montant de vos factures de chauffage.

De même, grâce à l’isolation thermique des toits, vous profitez d’une meilleure aération de l’air dans la maison. Aussi, l’isolation de la toiture protège votre habitation contre les ponts thermiques et le phénomène de la paroi froide. Pour finir, vous n’aurez plus de problèmes de rupture de l’étanchéité. Cela aura pour avantage d’améliorer la durabilité de votre toit tout en préservant son efficace énergétique.

L’ITE : isolation thermique par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est l’ensemble des travaux effectués pour améliorer l’isolation de la partie extérieure d’une maison.

Principe de l’ITE

L’ITE a pour principal objectif d’améliorer la performance énergétique du bâtiment. Pour ce faire, elle rassemble tous les éléments de la façade à savoir :

  • L’isolant thermique ;
  • Le revêtement extérieur ;
  • Les menuiseries extérieures, les moulures ainsi que les balcons.

Pour réaliser l’isolation thermique par l’extérieur, il faut placer la couche d’isolant sur les murs extérieurs de votre bâtiment. La réussite de cette opération nécessite un savoir-faire et des connaissances approfondies dans le domaine. C’est pour cela qu’il faut toujours faire recours à un professionnel pour éviter toute déconvenue.

Les techniques pour réaliser l’ITE

Il existe différents types de procédures pour réaliser l’ITE. Le revêtement des façades extérieures dépend généralement du type de bardage. De même, vous pouvez adopter un système composé d’enduit déposé sur des treillis de verre. À défaut, vous pouvez aussi utiliser un système d’enduit hydraulique sur treillis en métal ou en verre. Lorsque vous identifiez le système qui vous convient, il faut ensuite choisir la technique de pose. À ce stade, vous aurez le choix entre : la pose collée, la fixation mécanique ainsi que la pose collée chevillée.

Les matériaux à privilégier

Plusieurs matériaux sont utilisés lors des travaux d’isolation thermique par l’extérieur. Le choix de ces matériaux dépend de votre budget et de vos objectifs d’isolation. Parmi les matériaux couramment utilisés, vous avez :

  • Les isolants minéraux en laine de verre ou de roche ;
  • Les isolants synthétiques en polystyrène ou en polyuréthane ;
  • Les isolants biosourcés faits en fibres de bois, en chanvre ou en fibres de lin et coton.

Il faut garder à l’esprit que les isolants doivent répondre efficacement aux travaux. Aussi, il faut choisir des matériaux de qualité afin d’éviter toute réaction allergique.

Les avantages de l’ITE

Plusieurs avantages sont liés à l’application de l’isolation thermique par l’extérieur. En effet, cela vous permet tout d’abord de donner de la valeur à votre maison. Aussi, vous bénéficierez d’un confort optimal en équilibrant votre température ambiante avec celle de la maison. De plus, vous profiterez d’un espace habitable préservé. Avec l’ITE, vous bénéficiez également d’une excellente isolation phonique. En outre, l’ITE permet de mieux protéger votre bâtiment contre les aléas climatiques.

L’ITI : l’isolation thermique par l’intérieur

L’isolation thermique par l’intérieur est très pratiquée aujourd’hui pour améliorer la performance énergétique d’une maison. Toutefois, la réalisation de cette isolation requiert des compétences spécifiques.

Principe de l’ITI

L’isolation thermique par l’intérieur représente l’ensemble des méthodes utilisées pour améliorer l’intérieur d’une surface habitable afin d’avoir une bonne performance énergétique. Le principe majeur de l’ITI est de poser des isolants sur les façades internes de votre maison. Il s’agit des murs, du plancher, du sol, du plafond ainsi que du toit. Pour chaque façade, les matériaux et les types de poses utilisés diffèrent.

Les techniques pour réaliser l’ITI

Plusieurs techniques sont utilisées par les professionnels pour réaliser l’isolation thermique par l’intérieur. Ainsi, vous pouvez opter pour le doublage sur ossature qui consiste à appliquer des isolants rigides ou semi-rigides, puis à les revêtir d’une plaque de plâtre. Cette dernière est fixée sur un support rapporté d’éléments en composite ou en verre. C’est un principe de pose à sec qui s’adapte à tous les murs.

Par ailleurs, vous avez aussi le doublage collé qui consiste à mettre un complexe isolant en association avec un panneau et une plaque de plâtre. Cette dernière est fixée aux parois du bâtiment par un mortier adhésif. Cette technique est plus utilisée lors des nouvelles constructions.

Les matériaux à privilégier

Plusieurs matériaux sont utilisés pour l’isolation thermique par l’intérieur. Ainsi, vous avez les isolants organiques. Ils sont faits à base des matières végétales et animales comme l’ouate de cellulose, la laine de verre ou laine de roche. Vous trouverez par ailleurs les isolants synthétiques en polystyrène ou en polyuréthanes. Le choix de chaque type d’isolant dépend de la nature de la façade ainsi que de votre budget.

Les avantages de l’ITI

À l’instar de l’ITE, l’ITI améliore les performances énergétiques de votre logement. Elle permet aussi d’éviter les problèmes de paroi fraîche et protège au mieux votre bâtiment. L’ITI vous permet également de répondre aux exigences de la loi concernant les bâtiments basse consommation (BBC). Pour finir, l’ITI assure un bon équilibre de la température à l’intérieur de la maison et embellit cette dernière.

Conclusion : que faire en premier pour débuter mes travaux d’isolation ?

Pour réaliser les travaux d’isolation, il faut suivre certaines étapes essentielles. En premier lieu, il faut faire un audit énergétique du bâtiment. Vous aurez alors une idée claire sur les forces et faiblesses de l’habitat en termes de dépense énergétique. Après cette étape, il faut réaliser des travaux d’isolation de toiture et des combles. Ceci permet de réduire considérablement les dépenses énergétiques tout en améliorant votre confort.

En complément, l’isolation thermique des murs permet de favoriser davantage l’économie d’énergie. Par la suite, il suffira d’isoler les fenêtres et les châssis pour réduire les fuites d’air. L’isolation du sol, enfin, vous permettra de réduire les pertes en énergie. Si vous avez un budget restreint, vous pouvez financer votre projet grâce aux aides de l’État. Prenez donc le temps de vous renseigner sur les primes de l’isolation et de bien connaître les travaux que le type d’isolation choisi impliquent.

Facebook
Twitter
LinkedIn