Les travailleurs ne doivent pas manipuler l’amiante à moins d’avoir été formés et de détenir une attestation à jour et appropriée pour le type de travail effectué. Étant une matière très dangereuse, il n’existe aucun niveau d’exposition à l’amiante considéré comme sûr. Cependant, la plupart des problèmes de santé très graves ne surviennent qu’après des années d’exposition répétée et à long terme à l’amiante. Ce qui rend le matériau encore plus sournois. Découvrez dans cet article l’importance d’une formation amiante sous-section 4 afin d’écarter tous les risques.

Qu’est-ce que l’amiante ?

L’amiante est un minéral naturel composé de fibres aux propriétés isolantes et qui résistent à la chaleur et à la corrosion. En raison de ces propriétés, l’amiante était considéré comme étant très utile pour les produits de construction tels que l’isolation des tuyaux, les carreaux de sol, les matériaux de construction, les freins et les embrayages des véhicules.

Très légères et volatiles, les fibres de l’amiante, traitées ou non chimiquement, sont invisibles à l’œil nu. L’amiante peut être très friable et une fois sec, le produit se présente sous forme de poudre pouvant facilement se trouver en suspension dans l’air et représenter un risque plus élevé pour les travailleurs.

Les travailleurs dans l’industrie de la construction et les maintenances navales sont surtout ceux qui font face à de fortes expositions à l’amiante, en particulier lors des rénovations, des réparations et des travaux – renseignez-vous d’ailleurs sur le métier de geometre – de démolition. Ceux qui travaillent dans l’industrie textile et la construction automobile sont également susceptibles d’être exposés à l’amiante. Ce matériau est bien reconnu comme un danger pour la santé et son utilisation est maintenant hautement réglementée.

Quels sont les dangers de l’amiante ?

Depuis quelques décennies, déjà, les dangers liés à l’amiante ont été clairement définis. Les fibres d’amiante peuvent être inhalées et une exposition, même à court terme, à des niveaux importants d’amiante au travail peut entraîner des problèmes respiratoires, de la toux et un essoufflement en raison de l’accumulation de tissu cicatriciel dans les poumons. Cela entraîne une perte de la fonction pulmonaire qui évolue souvent vers l’invalidité et la mort.

L’amiante a aussi été classé comme substance cancérigène et peut provoquer un mésothéliome. La combinaison du tabagisme et de l’exposition à l’amiante multiplie le danger, créant un plus grand risque pour la santé.

Que peut-on faire pour réduire les dangers de l’amiante en milieu professionnel ?

Les employeurs doivent développer et fournir un programme de formation à tous les employés qui sont au-dessus des limites d’exposition admissibles de la norme sur l’amiante. Ce programme de formation devrait inclure la toxicité et les effets sur la santé liés à :

  • l’exposition à l’amiante ;
  • des contrôles techniques et pratiques de travail ;
  • des mesures de protection telles que des pratiques de travail appropriées, des procédures d’urgence et de nettoyage.

En plus de la formation amiante sous section 4, les employeurs doivent également fournir les types de protection suivants aux employés :

  • des espaces de travail aérés et correctement ventilés ;
  • une surveillance des niveaux d’exposition à l’amiante de chaque employé ;
  • mise en place des panneaux d’avertissement et instructions dans les zones où des travaux liés à l’amiante sont effectués ;
  • dotation de vêtements de protection (comme des combinaisons, des gants, des couvre-pieds) et des équipements comme des respirateurs, des écrans faciaux et des lunettes de protection ;
  • des examens médicaux systématiques.

Ces exigences réduisent les risques pour les travailleurs et induisent un contrôle permanent pour évaluer l’efficacité de la formation de sensibilisation aux dangers liés à l’amiante.

Importance de la formation amiante

Avec de nouveaux travailleurs entrant dans une entreprise où l’amiante peut être un danger, il est important que chaque travailleur connaisse les sources potentielles d’amiante sur le lieu de travail afin qu’il puisse prendre les précautions précédemment citées. Les employés doivent également savoir reconnaître les matériaux contenant de l’amiante afin de se protéger.

Tous les travailleurs doivent connaître les risques pour la santé que l’exposition à l’amiante pose non seulement pour eux, mais aussi pour toute personne se trouvant à proximité des fibres d’amiante. La formation amiante sous section 4 est alors un outil qui va garantir que les travailleurs savent ce qu’il faut faire en cas d’urgence ou d’incident lié à l’amiante.

En plus d’apprendre aux employés et aux responsables de l’entreprise comment travailler en toute sécurité, une formation de sensibilisation à l’amiante leur apprendra également leurs obligations légales et les sanctions encourues si ces obligations ne sont pas respectées.

En étant suffisamment informés, les travailleurs pourront prendre davantage conscience de l’importance des mesures prises pour se protéger et aussi, protéger les personnes qui pourront être en contact avec eux.