Autoconsommation solaire : comment ça marche?

maison avec panneau solaire

La hausse continuelle des factures d’électricité pousse de nombreux ménages à se tourner vers de nouvelles solutions de production d’énergie. La plupart optent pour l’autoconsommation solaire. Mais de quoi s’agit-il ? Quel est le mécanisme qui se cache derrière cette solution ? Quels sont les avantages qu’elle offre ? Quels sont les principaux types d’autoconsommation solaire disponibles et en quoi sont-elles différentes l’une de l’autre ? Vous trouverez les réponses à cette question dans cet article.

Comment fonctionne l’autoconsommation solaire ?

L’autoconsommation solaire est une méthode qui consiste à produire soi-même l’énergie consommée dans son logement à partir des installations photovoltaïques. C’est une bonne façon d’utiliser l’énergie verte. Cela consiste à installer des panneaux solaires au sein de la maison. Ces derniers captent les photons lumineux issus du soleil grâce aux cellules qu’ils contiennent. Ils produisent ensuite un courant continu qui est transformé en courant alternatif par le biais d’un onduleur. L’énergie produite peut être injectée dans le réseau public en le vendant à un fournisseur d’électricité. Elle peut aussi être injectée dans le réseau domestique à travers un compteur électrique ou par une prise classique de courant continu.

Quels sont les avantages de l’autoconsommation solaire ?

De plus en plus de personnes optent désormais pour l’autoconsommation solaire. Cette solution offre en réalité de nombreux avantages. Elle permet en effet de :

Faire des économies sur la facture d’électricité

L’un des avantages de l’autoconsommation qui attire la plupart des ménages concerne les économies qu’elle permet de réaliser sur la facture d’électricité. Investir dans les panneaux solaires signifie ne plus bénéficier des services d’un fournisseur et donc de garantir une certaine autonomie. Bien que cette alternative exige un investissement de départ non négligeable, elle est aussi rentable. Les économies réalisées pendant la durée de fonctionnement des panneaux photovoltaïques (20 à 30 ans) peuvent être considérables et ce, même si vous n’habitez pas dans le sud de la France. En effet, les panneaux solaires n’ont pas forcément besoin d’être installés dans des régions où il faut chaud pour offrir un bon rendement, c’est surtout l’ensoleillement qui va jouer. Par exemple, il ne fait pas très chaud dans le Haut-Rhin, mais ce département possède un bon ensoleillement du fait de sa situation géographique privilégiée entre 2 montages.

Participer au développement de l’énergie verte

L’autoconsommation solaire offre une multitude d’avantages. Son adoption permet de faire la promotion des énergies renouvelables et du mix énergétique. Elle favorise la réduction de l’émission des gaz à effet de serre ainsi que la destruction de la couche d’ozone. Ceci constitue un réel avantage pour la protection de la nature.

Bénéficier de la prime d’autoconsommation

La prime d’autoconsommation est un financement qu’offre le gouvernement aux personnes qui souhaitent autoconsommer leur énergie électrique. Elle vise à les aider à améliorer la performance énergétique de leur maison et à améliorer leur autonomie vis-à-vis du réseau public. Ce financement est versé sur 5 ans et permet d’amortir l’investissement dans l’installation des équipements photovoltaïques. Le montant de la prime est calculé en fonction du kilowatt-crète (unité de mesure de la puissance de votre installation) et évolue trimestriellement.

Différence entre autoconsommation totale et partielle

L’autoconsommation qui est le fait de produire soi-même l’énergie électrique consommée au sein de sa maison peut-être dite totale ou partielle. L’autoconsommation totale consiste à consommer soi-même la totalité de l’énergie produite par les équipements installés au sein de la maison. Dans certains ménages, les modules photovoltaïques délivrent un surplus d’électricité. Celle-ci n’étant pas consommée au sein de la maison peut être retransmise dans le réseau local pour fournir d’autres ménages. Il s’agit de l’autoconsommation partielle ou avec vente de surplus.

Comment mettre en place un système photovoltaïque ?

L’installation d’un système photovoltaïque peut se faire de diverses façons. Avant toute chose, il faut définir un projet de transition énergétique (autoconsommation totale ou partielle). Vous devez ensuite acquérir les équipements nécessaires, notamment les panneaux solaires, l’onduleur, le compteur de production et les divers accessoires.

Il faut après évaluer le dimensionnement de son installation photovoltaïque en tenant compte de plusieurs paramètres, notamment :

  • La consommation du ménage ;
  • L’ensoleillement et l’orientation de l’emplacement des modules photovoltaïques ;
  • L’espace disponible pour l’installation des panneaux solaires.

Les experts conseillent d’installer ces équipements sur un toit incliné de 30 ° et orienté Sud. Une fois que les panneaux solaires sont installés, ils doivent être reliés à l’onduleur qui sera raccordé à un compteur de production. Le courant ainsi produit peut être injecté dans le réseau local pour une utilisation personnelle ou dans le réseau public pour une utilisation collective. En marge de tout ceci, il faut comprendre que la mise en place d’un système photovoltaïque nécessite de faire certaines démarches administratives. Une déclaration préalable des travaux en mairie est le minimum à prévoir.

Facebook
Twitter
LinkedIn