agent immobilier
Sommaire

Les agents immobiliers accompagnent les détenteurs de capitaux qui souhaiteraient investir dans un bien immobilier. Dans cette optique, le besoin croissant en logement a entrouvert de nombreuses perspectives pour les chercheurs d’emploi. A la vue des avantages liés à la profession, certains profils ressentent le besoin d’en faire leurs métiers. Mais à 40 ans, on se pose des questions concernant le choix.

Le bel âge pour se reconvertir dans l’immobilier

En se rapprochant de la quarantaine, il est désormais temps de chercher la stabilité. De plus, les attentes commencent à changer. Cependant, vous pouvez travailler dans un domaine qui est loin d’être gratifiant. Il arrive même que vous ne soyez plus épanoui par votre métier actuel. Il est alors temps d’envisager la reconversion professionnelle afin de préparer la retraite. D’ailleurs, vous connaissez dorénavant la branche qui vous passionne et correspondante à vos besoins réels. En effet, lors des années précédentes, vous avez priorisé la quête de connaissance. Malgré cet objectif louable, la peur du nouveau constitue un blocage majeur. Il est fréquent qu’un salarié refuse de sortir de sa zone de confort. Et dans certaines situations, il s’interroge sur sa capacité à tenir le rôle.

Les avantages et inconvénients dans un agent immobilier à 40 ans

Avec l’âge, vous devenez mature. De plus, vous avez appris de nombreuses choses. Vous savez analyser et agir de manière professionnelle. Un débutant dans le métier peut être désorganisé dans son emploi du temps. Mais grâce à votre ancien travail, vous appliquez des techniques efficaces pour éviter cette situation. Vous trouverez aussi de l’empathie envers les clients. Vous connaissez les attentes des jeunes acheteurs, car vous étiez dans leur situation des années plus tôt. Vous pourriez alors devenir un conseiller performant. Les avantages touchent encore l’aspect financier. Vous gagnez souvent des sommes astronomiques issues d’une commission sur la vente. En revanche, la volatilité du marché peut constituer un inconvénient. Les permis de construire de la commune sont par exemple suspendus pour un délai déterminé. Vous devez de ce fait vous focaliser exclusivement sur les logements disponibles malgré une rude concurrence. Par ailleurs, il est difficile d’inculquer de nouvelles connaissances au cerveau.

Les diplômes nécessaires pour devenir agent immobilier passé 40 ans

La carrière d’agent immobilier réclame un diplôme universitaire (source: immoplus.fr). Si auparavant, il ne s’agissait pas d’un critère obligatoire, un changement a été observé. Le but est de rendre le métier plus professionnel. Heureusement, vous pouvez percer dans la profession sans détenir forcément une certification dans le secteur du bâtiment. Vous pouvez toutefois miser sur les formations complémentaires afin d’acquérir des notions dans la construction. Vous serez ainsi en mesure d’apporter des réponses aux questions techniques des clients. Vous saurez les points à vérifier au moment d’évaluer l’état du logement et les coûts des travaux. La disposition d’une carte professionnelle est le sésame pour exercer la fonction. Vous obtiendrez le permis avec un diplôme de niveau bac +2 (DEUST) ou un bac +3. Plusieurs filières sont éligibles parmi le domaine juridique, la négociation et le commerce.

L’âge de 40 ans est idéal pour changer de carrière. Vous connaissez vos besoins et vous avez gagné différentes qualités et compétences. Pour exercer le métier, il est essentiel de suivre une formation certifiante et d’avoir un diplôme.

Facebook
Twitter
LinkedIn