En 2023, est-il préférable d’acheter ou de louer un bien immobilier ?

Sommaire

De nombreux sites de référence indiquent qu’en 2022, 14 années sont nécessaires pour rentabiliser l’achat d’un bien immobilier contre 6 en 2021. Ce constat montre à quel point l’inflation a bouleversé la situation économique mondiale et le secteur de l’immobilier n’échappe pas à ce triste sort. La question qui se pose est donc la suivante : en 2023 faut-il acheter ou de louer son bien immobilier ?

 

Secteur de l’immobilier ; des taux en hausse

 

Les taux immobiliers sont, pendant de longues années, restés historiquement bas. Néanmoins, avec l’inflation, ces derniers ont augmenté de façon considérable. Et pour cause : au début du mois de novembre, la Banque de France annonçait, de manière applicable à compter du 1er octobre, une forte augmentation des taux d’usure. Les établissements bancaires ont suivi la tendance en augmentant leur taux au début du mois d’octobre. Des taux qui ont aujourd’hui atteint 1,70 % sur une période de 15 ans, 1,90 % sur 20 ans et pour finir, 2,10 % sur 25 ans. Parallèlement, de plus en plus de banques proposent des taux supérieurs à 2 %, ce qui n’était pas le cas avant la crise économique que nous traversons. On retrouve ainsi des niveaux similaires à ceux pratiqués en 2016. La proposition de taux dans la moyenne du marché se fait rare et les courtiers invitent les particuliers à opter pour la location.

Pourquoi ? Tout simplement parce que l’augmentation des taux immobiliers ne semble pas prête de s’arrêter. Suite à ce bilan, nous avons décidé de mener notre petite enquête. Ses résultats ? La location dans certaines provinces françaises reste la plus avantageuse en matière de tarifs et de qualité de vie. Par exemple, la location d’un appartement à Argentan vous fera bénéficier d’une assez grande surface à un prix très abordable. De plus, le caractère « aéré » de cette ville invite jeunes et anciens à la détente. On comprend mieux pourquoi tant de Parisiens fuis le brouhaha du Grand Paris vers la Normandie.

 

Achat ou location d’un bien immobilier ? Des précisions sur les prévisions de 2023

 

Les interrogations s’articulant autour de la question « achat ou location d’un bien immobilier ? » sont tout à fait légitimes au vu de la hausse extrêmement rapide des taux de prêt immobilier. Néanmoins, la réponse à cette question n’est pas « vite répondue ». Pour déterminer l’option la plus avantageuse, il convient de considérer plusieurs paramètres. Parmi eux, on retrouve en tête de liste la zone géographique du projet d’achat ou de location. Dans cette continuité, l’achat d’un bien immobilier dans la ville de Toulouse, par exemple, met actuellement 24 ans à être rentabilisé. Nous faisons remarquer qu’en 2021, il ne fallait que 5 ans pour commencer à toucher des bénéfices d’un achat immobilier à Toulouse. À Paris, la durée nécessaire à une éventuelle rentabilisation est encore plus élevée puisqu’elle est aujourd’hui de 28 ans.

Selon plusieurs études, l’achat d’un bien immobilier nécessite, depuis 2020, toujours plus de temps pour devenir rentable. D’un point de vue global, il faut au propriétaire d’un logement entre 13 et 30 ans avant que son achat ne puisse lui générer des revenus. La conclusion est sans équivoque : si l’inflation se poursuit ainsi, l’achat immobilier n’aura, dans un futur proche, aucun intérêt pour les personnes qui souhaitent rentabiliser leur bien. Concernant celles ayant pour seul et unique projet d’habiter le logement, l’achat grâce à un prêt immobilier sera intéressant à une condition : qu’elles puissent bénéficier d’un taux attrayant et invariable. Enfin, sachez que cet article traite le sujet de façon non exhaustive. Pour plus de détails, n’hésitez pas à vous tourner vers un expert du secteur afin d’opter pour un choix parfaitement éclairé.

Facebook
Twitter
LinkedIn