La gestion locative

 

Besoin d’aide pour gérer votre logement ? Voici ce que vous devez savoir pour alléger vos tâches de gestion de logement.

 

La définition d’une gestion d’immobiliers loués ou gestion locative

 

Une gestion locative est l’ensemble des opérations qui définissent l’administration d’un bien immobilier en location. Les nombreuses opérations qui se réalisent avant la location d’une construction, pendant la location et en sortie de location constituent la gestion locative. Cette dernière est aussi appelée gestion d’immobiliers.

 

Les étapes pour gérer la location

 

Avant la location

Durant cette étape, il faut préparer le bien à être loué, chercher un locataire et l’installer. Les actions à entreprendre sont alors :

  • la publicité et la mise en valeur du bien immobilier ;
  • la mise en location du logement ;
  • l’organisation des visites du bien ;
  • l’étude des dossiers des éventuels locataires ;
  • la rédaction des contrats de location ;
  • l’état des lieux d’entrée du futur locataire.

La prise en charge des garanties et l’assurance loyers impayés sont aussi des sujets à traiter lors de cette étape.

 

Pendant la location

Durant la location, la gestion locative consiste en la récupération des loyers et des charges auprès des locataires. Le paiement des charges de copropriété et les relations avec le syndic fait également partie des missions. Par ailleurs, la gestion technique est aussi un sujet à prendre en considération puisqu’il incombe au gestionnaire la rénovation du bien et son entretien.

 

À la fin de la location

Deux éléments sont à prendre en compte selon la loi : l’état des lieux à la sortie du locataire et la restitution du dépôt de garantie.

 

Les types de gestion locative

 

Le propriétaire peut gérer seul l’ensemble des tâches, mais il peut confier l’entrée et la sortie des locataires à une agence via un mandat de location.

 

La gestion locative déléguée

Le propriétaire d’une construction peut confier l’intégralité de la gestion d’immobiliers à une agence. Les clefs sont remises à cette dernière pour qu’elle s’occupe de l’ensemble des tâches : de la recherche de locataires à la gestion des problèmes techniques. Il est certain que vous devrez payer cette agence pour ses prestations. À cet effet, le propriétaire reçoit un compte rendu de gestion tous les mois ou tous les trimestres. L’agence est la seule interlocutrice entre le propriétaire et le locataire. Il est alors important de bien choisir votre gestionnaire immobilier. En optant pour ce choix, la tranquillité, le gain de temps et le service complet seront au rendez-vous.

 

La gestion locative autonome

C’est au propriétaire de garantir la gestion d’immobiliers. Cette dernière concerne :

  • l’administration du bien immobilier ;
  • la recherche de locataire ;
  • la prise en charge des garanties ;
  • l’assurance ;
  • la gestion des problèmes techniques incluant les travaux et les réparations.

Vous aurez une maitrise complète de l’immobilier et des modifications techniques sur le logement.

 

La gestion semi-déléguée

Dans ce cas de figure, le propriétaire du logement confie une partie de l’administration de sa construction à une agence immobilière. Par contre, il conserve la maîtrise des tâches non assurées par l’agence. Par conséquent, le propriétaire et l’agence partagent les tâches qui varient en fonction des offres et qui sont contractualisées dans le mandat de gestion d’immobiliers. Grâce à ce type de gestion, le management professionnel sera moins cher et le suivi juridique sera assumé par l’agence. La gestion est donc plus sécurisée.

Facebook
Twitter
LinkedIn