Les indicateurs à analyser avant d’investir dans une SCPI

 

 

La Scpi est un instrument d’investissement dont l’actif sous-jacent est  » l’immobilier « . La Scpi est agréée par l’Autorité des marchés financiers et gérée par une société de gestion spécialisée. Son objectif est d’investir dans des immeubles locatifs constitués de bureaux, de locaux d’activité, de commerces, etc. Son activité commence par la collecte de fonds auprès des investisseurs. La société de gestion s’occupe ensuite de la sélection, de l’acquisition, de la constitution du portefeuille immobilier et de leur location. Une fois les biens loués, des revenus potentiels sont générés, qui sont distribués aux associés au prorata des parts investies dans la Scpi.

Points clés à considérer avant de choisir SCPI

 

Avant de choisir les SCPI, les investisseurs doivent prendre le temps de faire des recherches et de comprendre l’investissement auquel ils veulent souscrire. Voici les points clés à rechercher avant de choisir l’IPAC.

 

L’indicateur de performance

La performance, la rentabilité, le rendement sont les éléments qui renseignent sur la performance de la Scpi. Ceci est représenté par TDVM – pourcentage de distribution de la valeur marchande. Il est calculé en divisant le dividende annuel par le prix de souscription. Un investisseur devrait donc examiner le taux de rendement de la SCPI sur les trois, voire les cinq dernières années pour évaluer les performances de la Scpi. De cette façon, il peut soutenir son choix et se projeter sur le long terme.

 

Mesurer la taille des SCPI

La métrique qui mesure la taille de la SCPI est la capitalisation. Il est obtenu en multipliant le prix de souscription par le nombre d’actions. Connaître la taille de la SCPI permet de déterminer le volume des actifs réels de la SCPI. Pour choisir la bonne SCPI, il faut privilégier une SCPI à forte capitalisation, dont la stratégie est prédéterminée et dont l’historique des performances peut être facilement étudié.

 

Connaître la composition du portefeuille immobilier

Afin d’analyser une Scpi, il est nécessaire de connaître la composition de son patrimoine immobilier. En effet, les SCPI peuvent investir dans différents secteurs d’activité : magasins, santé, bureaux, etc. Il peut également choisir plusieurs secteurs d’activité. Dans ce cas, il s’agit d’une SCPI diversifiée. De cette façon, vous aurez plus de chances de résister aux changements du marché. La répartition géographique des biens est également un indicateur à ne pas négliger. En effet, Scpi peut investir aussi bien en France qu’à l’étranger.

 

Avantages de SCPI

 

À la question « Pourquoi investir dans les SCPI ? », on peut répondre par ses nombreux avantages. En fait, le taux de rendement de la SCPI, appelé  » taux de valeur marchande de la distribution (TDVM) « , se situe entre 4,4 % et 7 %. Ce chiffre est bien plus élevé que celui de nombreux autres investissements sur le marché. En plus de sa rentabilité, la Scpi est un véhicule d’investissement abordable avec un faible capital initial, contrairement aux investissements immobiliers qui nécessitent plus de capital. En effet, grâce à la pierre papier, le souscripteur de la SCPI pourra choisir le nombre de parts à acquérir (souplesse d’investissement). Il s’avère que la société d’investissement immobilier est un investissement qui présente de nombreux avantages. Cependant, tout investissement, quel qu’il soit, nécessite un temps de réflexion. En outre, il existe plus de 175 types différents de sociétés d’investissement immobilier sur le marché, ce qui rend le choix difficile. C’est pourquoi, avant de choisir une Scpi, un investisseur doit étudier un certain nombre de points pour mieux comprendre le fonctionnement de la SCPI et choisir celle qui correspond le mieux à ses objectifs. 

 

Simulation d’un investissement en SCPI

 

Comme pour tout projet d’investissement, la partie financière est essentielle. De nombreux paramètres entrent en jeu :

  • revenu de location ;
  • coûts de sortie ;
  • la situation fiscale de l’investisseur ;
  • l’hypothèse selon laquelle la valeur des unités augmentera ;
  • l’hypothèse d’une augmentation de la valeur locative ;
  • le pourcentage de contribution en espèces et en crédits ;
  • les conditions du prêt…

Compte tenu de cet ensemble de critères, il est conseillé d’effectuer une simulation en fonction de la situation. 

Facebook
Twitter
LinkedIn