Qui peut faire un diagnostic immobilier sur Paris ?

Vous possédez un bien immobilier sur Paris ? Vous vous apprêtez à mettre votre maison ou votre appartement en vente ou en location ? Outre les documents administratifs, vous êtes également dans l’obligation de fournir aux futurs acquéreurs les résultats de plusieurs diagnostics immobiliers. En effet, la réalisation d’un diagnostic immobilier est une étape incontournable avant la mise en vente ou la mise en location d’un bien.

Un diagnostic immobilier se traduit par un contrôle technique de votre bien, à réaliser avant sa mise en vente ou sa location. En France, on compte 12 diagnostics immobiliers obligatoires. Qui peut alors faire un diagnostic immobilier sur Paris ?

Le rôle des experts en diagnostic immobilier

Faire appel à des experts et se renseigner pour un diagnostic immobilier à Paris, c’est avoir la garantie d’un service indépendant et impartial. Un tel prestataire procède à un contrôle technique spécifique sur un domaine en particulier.

Dans le cadre de la vente d’une maison ou d’un appartement

Il y a tout d’abord le diagnostic loi Carrez. Celui-ci concerne la surface habitable d’un appartement en situation de copropriété. L’expert va par exemple prendre en compte la surface au plancher et la hauteur sous plafond.

Pour le diagnostic amiante, l’expert atteste si oui ou non de l’amiante est présent dans les matériaux et les produits de construction de la maison ou de l’appartement. En ce qui concerne le diagnostic plomb, si votre maison date d’avant le 1er janvier 1949, elle a peut-être été exposée à cette substance. Un diagnostic plomb vous oblige à joindre une notice sur les effets du plomb sur la santé accompagnée des précautions à prendre.

On retrouve ensuite le diagnostic termites. Il est obligatoire si votre logement se trouve dans une zone concernée par le risque termite. L’expert en diagnostic immobilier réalise ce diagnostic dans le but d’informer les potentiels acquéreurs de la présence potentielle de termites.

Le diagnostic électricité renseigne le futur acquéreur sur l’état de votre installation électrique intérieure. Ce diagnostic est obligatoire si le logement que vous mettez en vente date de plus de 15 ans. Le diagnostic gaz, lui, il fait état de votre équipement intérieur. Le diagnostic gaz est une étape incontournable à partir du moment où votre installation au gaz a été réalisée il y a plus de 15 ans.

Le diagnostic de performance énergétique a pour objectif d’évaluer l’empreinte énergétique de la maison ou de l’appartement que vous mettez en vente. Au cours du DPE, l’expert évalue la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre dégagée et consommée par le logement.

Il y a également le diagnostic états des risques et pollutions. Il s’avère incontournable si le logement que vous mettez en vente se trouve dans une commune visée à l’état des risques et pollution. Concrètement, ce diagnostic prend en considération plusieurs risques prévisibles, comme les aléas naturels, les sols pollués, les aléas miniers ou technologiques, la sismicité et le potentiel radon.

Enfin, on peut citer le diagnostic états des nuisances sonores aériennes. Celui-ci n’est pas obligatoire, mais il est nécessaire lorsque le logement en question se situe à proximité d’une zone où les nuisances sonores aériennes sont un fait réel. Si la maison ou l’appartement mis en vente se trouve par exemple près d’un aérodrome, vous ne pourrez pas échapper à ce diagnostic.

diagnostic immobilier Paris

Dans le cadre d’une location de maison ou d’appartement

Avant de louer votre maison ou votre appartement, il faudra réaliser les diagnostics immobiliers suivants :

  • diagnostic loi Boutin,
  • diagnostic amiante,
  • diagnostic plomb,
  • diagnostic électricité,
  • diagnostic gaz,
  • diagnostic de performance énergétique,
  • diagnostic état des risques et pollutions.

Faire confiance aux compétences d’un expert en diagnostic immobilier

Certes, il est possible de procéder vous-même à certains diagnostics immobiliers. C’est par exemple le cas du diagnostic des risques naturels et technologiques. Cependant, vous devez impérativement passer par un diagnostiqueur professionnel pour le reste des diagnostics à effectuer.

Seul un expert en diagnostic immobilier possède l’organisation, les compétences et les moyens nécessaires pour procéder à un diagnostic en bonne et due forme. D’ailleurs, tout expert en diagnostic immobilier est tenu de faire preuve d’impartialité et d’indépendance dans l’exercice de son métier. Autrement dit, peu importe la personne ou l’entité qui a fait appel à lui (propriétaire ou agence immobilière), il doit fournir des diagnostics droits, justes et intègres.

Il est important de bien choisir votre diagnostiqueur immobilier. Pour vous aider dans votre choix, le mieux est de vous tourner vers une équipe proche de chez vous. Concrètement, vous n’aurez aucune difficulté à trouver des diagnostiqueurs professionnels à Paris.

Néanmoins, faites davantage confiance à des experts riches de plusieurs années d’expérience. Privilégiez également des prestataires réactifs qui proposent une qualité de service à la hauteur de vos exigences, et ce, à juste prix. Cette équipe d’experts en diagnostic immobilier vous accompagnera de A à Z dans la planification des diagnostics immobiliers à entreprendre dans la maison ou l’appartement.

diagnostiqueurs immobiliers à Paris

Diagnostic immobilier : à la charge de qui ?

En règle générale et dans le cadre d’une vente, les diagnostics immobiliers prévus sont à la charge du vendeur. Néanmoins, il arrive souvent que le futur acquéreur et le propriétaire se partagent la prise en charge. Dans certains cas, les diagnostics immobiliers sont même entièrement à la charge du futur acquéreur.

D’un autre côté, le coût du diagnostic revient entièrement au bailleur dans le cadre d’une mise en location. Autrement dit, si vous voulez mettre un bien immobilier en location et que vous en êtes le principal bailleur, l’intégralité des coûts liés aux diagnostics immobiliers sera à votre charge.

Alors, quel est le meilleur moment pour commencer le diagnostic immobilier ? Dès lors que vous décidez de mettre le logement en vente ou en location. Bien entendu, tous les diagnostics immobiliers doivent être annexés au dossier de diagnostics techniques ou DDT. Ainsi, tout doit être au point avant la signature de l’avant-contrat de vente ou de l’acte de vente. Ainsi, le mieux est de réaliser le diagnostic avant de publier une annonce ou de contacter une agence immobilière.

Quel est le prix d’un diagnostic immobilier ?

Le prix d’un diagnostic immobilier est fixé librement par le diagnostiqueur immobilier. En effet, le tarif n’est soumis à aucun encadrement. Il varie donc d’un prestataire à un autre, en fonction de critères différents (missions à accomplir, emplacement géographique du bien, particulier ou professionnel…).

Facebook
Twitter
LinkedIn