Comment préparer votre maison pour la location

 

Posséder plusieurs maisons ou appartements vous donne la possibilité de choisir lequel d’entre eux vous appellerez votre foyer. De plus, si vous avez une résidence inoccupée, il existe plusieurs façons de l’utiliser. Le bénéfice d’un revenu supplémentaire est toujours apprécié, et l’un des moyens les plus courants de l’obtenir est la mise en location de votre bien.

 

La mise en location d’une maison ou d’un appartement peut entraîner des difficultés importantes et inattendues, mais elle peut aussi être très lucrative et gratifiante en termes de revenus supplémentaires et d’éventuels avantages fiscaux. La conversion de votre maison en propriété locative est un processus exigeant, et vous, en tant que futur propriétaire, devriez comprendre chaque étape de ce processus. Vous et votre maison devez être préparés à cette importante entreprise.

Espérons que nos suggestions et directives vous aideront à mieux comprendre votre rôle et votre responsabilité.

 

Conseils pour préparer votre propriété à la location

– Prenez le temps d’inspecter l’ensemble de la propriété avant d’en faire la publicité. Identifiez tous les points faibles et essayez de les réparer le plus rapidement possible. N’oubliez pas que la réparation de ces problèmes peut être une bonne raison pour vous de facturer plus que ce que vous aviez prévu initialement. Négliger ou reporter l’entretien de votre maison peut se transformer en quelques problèmes sérieux avec vos locataires potentiels et entraîner des coûts de réparation importants.

– Engagez un inspecteur professionnel qui examinera complètement votre propriété et portera à votre attention tous les problèmes potentiels. Passez en revue chaque pièce et déterminez ce qui peut être réparé et ce qui doit être remplacé.

– Pensez au coût de la location. Comparez les prix des propriétés similaires dans la région et fixez un prix compétitif, en soulignant toujours les caractéristiques positives. La location d’un logement entièrement meublé vous permettra de demander un prix de location plus élevé, mais cela peut être une arme à double tranchant, car vous devrez investir une certaine somme d’argent dans l’entretien et les réparations si nécessaire.

– Nettoyez votre logement à l’intérieur et à l’extérieur. Faites briller les sols et les fenêtres et enlevez les taches sur les meubles et les appareils. Repeindre les murs avec une certaine couleur neutre donnera à votre lieu un aspect frais, propre et plus spacieux. Accordez une attention particulière à certaines surfaces délicates comme les appareils de cuisine, les armoires et les placards. Faites également nettoyer vos tapis par des professionnels afin d’éliminer l’odeur de moisissure ainsi que les taches.

– Décidez de ce que vous allez faire avec les meubles et les appareils existants. Allez-vous louer un lieu entièrement meublé et équipé ? Si ce n’est pas le cas, réfléchissez à ce que vous pouvez faire de vos biens afin de faire plus de place aux effets personnels de votre futur locataire. Si vous pensez qu’il est plus pratique de retirer tous vos biens et de louer un appartement vide, mais que vous souhaitez également les conserver au cas où vous en auriez besoin à un moment donné, envisagez de les placer dans une unité de stockage.

– D’autre part, si vous choisissez de louer un appartement entièrement meublé et équipé, tout doit être en état de marche.

– Donnez à la maison/l’appartement un aspect attrayant. Les locataires apprécient toujours les nouveaux appareils électroménagers, car les anciens gaspillent beaucoup d’énergie, ce qui entraîne des factures d’électricité beaucoup plus élevées.

– Les locataires se sentiront plus détendus et à l’aise en sachant qu’ils emménagent dans un endroit sûr et sécurisé, alors assurez-vous que toutes les portes, fenêtres et systèmes de sécurité fonctionnent correctement.

– Effectuez une vérification des antécédents de vos locataires potentiels afin de vous assurer qu’ils paieront à temps chaque mois et que votre propriété sera prise en charge et entretenue correctement. Une fois que vous avez choisi le bon locataire, établissez quelques règles de base, déterminez le montant du dépôt de garantie et un calendrier de paiement.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn