Sommaire

 

L’immobilier est une valeur refuge pour les Français, ils sont nombreux à vouloir investir là-dedans au lieu d’investir en bourse par exemple. Cet engouement s’explique par le faible intérêt des moyens d’épargne classique comme le livret A. Ainsi, de nombreux Français se tourne vers une solution d’investissement qui ne demande pas de devenir propriétaire : l’investissement en SCPI. On vous explique de quoi il s’agit et pourquoi c’est un choix intéressant.

 

Les choix de placements 

De nombreux ménages sont en capacité d’épargner ou d’investir, cependant ils ne savent pas toujours où se tourner. En France, les connaissances en pratiques financières ne sont pas souvent développées. Ainsi, la plupart des ménages se retrouvent à épargner sur un livret A ou un PEL. Il n’y a rien de mal à cela, cependant, ces placements rapportent des intérêts très faibles en moyenne. Cela revient simplement à placer son argent en dehors de son compte courant. Il est alors normal, que les ménages qui souhaitent réaliser des bénéfices avec leur épargne cherchent des solutions plus rentables. 
Cette année en particulier, placer son argent en bourse n’est pas une mince affaire. Les crises mondiales ont complètement secoué les marchés financiers. Ainsi, un placement qui devient de plus en plus populaire est la SCPI. C’est le juste milieu entre les placements fiables et les placements qui peuvent tout de même rapporter des bénéfices intéressants. Les SCPI, pour Sociétés Civiles de Placement Immobilier, sont un moyen d’investir en achetant des parts d’une société qui investit dans l’immobilier locatif ou professionnel. On en trouve un grand nombre, comme la SCPI pierre plus, et elles investissent autant sur le territoire français qu’à l’étranger.

 

Pourquoi c’est intéressant ? 

Posséder des parts d’une SCPI est particulièrement intéressant puisque l’on peut ainsi miser sur l’immobilier, mais de manière beaucoup plus sécuritaire. On trouve des SCPI spécialisées soit dans l’immobilier d’entreprise, soit dans l’immobilier d’habitation. Ces sociétés vont alors acheter, entretenir et gérer des immeubles ou des bureaux afin de les louer. Ensuite, ils vont reverser une part des bénéfices locatifs aux souscripteurs de la SCPI. Évidemment, on touche une part plus ou moins importante selon la somme que l’on a injecté dans la société. Ce qui rend ce placement plus intéressant qu’un achat immobilier par exemple, c’est que l’on peut investir avec seulement quelques milliers d’euros. À l’inverse, si l’on souhaitait ne serait-ce que louer un appartement que l’on a acheté, cela va nécessiter des dizaines de milliers d’euros, voire de prendre un prêt immobilier. En plus, contrairement à l’immobilier détenu en direct, on peut facilement investir en dehors de son pays d’origine. La gestion est aussi complètement simplifiée. C’est la société de placement qui va gérer les achats immobiliers et la gestion locative qui en découle. Il n’y a rien à prendre en charge du point de vue de l’investisseur. En contrepartie, il y a une partie des bénéfices générés qui prend en charge ces frais de gestion. 

 

Comment prendre des parts de SCPI ? 

Il existe de nombreuses SCPI sur le marché immobilier, si l’on souhaite y investir, la première étape est de se renseigner sur les différents classements de SCPI. On peut aussi faire des simulations, cependant parmi tous les choix disponibles, cela peut vite devenir compliqué de s’y retrouver et de réussir à faire son choix. Le plus simple est alors de passer par une agence spécialisée dans les SCPI. On pourra ainsi se faire guider dans son choix d’investissement et avoir l’avis d’un expert sur le marché. L’inconvénient de se renseigner sur un placement en SCPI auprès de sa banque est qu’elle ne va proposer que les SCPI qu’elle détient. Ainsi, en faisant son choix en se renseignant tout seul ou en passant par une agence spécialisée, on peut avoir accès à toutes les SCPI.

Facebook
Twitter
LinkedIn